Je soutiens Marine Le Pen

Click on the globe to translate this post

Comme je l’avais d√©j√† annonc√© dans un pr√©c√©dent post, j’avais contact√© il y a quelque temps plusieurs candidats √† la pr√©sidentielle. Je ne sais pas si je veux vraiment rentrer en France, tout d√©pendra des conditions de s√©curit√©. Je ne sais m√™me pas si je peux rentrer en France ou m√™me, si je peux rester aux Etats-Unis. Tout va se jouer dans les prochaines semaines. Tout ce que je sais, c’est qu’√† chaque pr√©sidentielle depuis 1995, des √©v√®nements terribles se passent autour de moi et que j’ai peur pour ma famille. Malgr√© tout, mon caract√®re est celui d’une personne qui ne l√Ęchera pas le morceau. Je veux dire par l√† que mes objectifs sont:

  1. de faire conna√ģtre la v√©rit√©,
  2. d’actionner la justice, si je le peux,
  3. de reprendre mon travail.

Depuis le d√©but de mon enqu√™te en 1995, j’ai explor√© plusieurs pistes. Les premi√®res pistes me conduisaient sur les √©l√©ments de la France-Afrique qui √©taient venus se poser sur mon chemin. Mes analyses plus r√©centes montrent l’adversit√© de l’Angleterre et des Etats-Unis. Forc√©ment, les forces s’opposent et se confrontent, mais dans ce tableau, j’ai maintenant une vision plus nuanc√©e.

Ce que je vois de la France-Afrique et de l’esprit colonialiste en g√©n√©ral repr√©sente √† peu pr√®s tout ce que je rejette, c’est √† dire que je crois aux partenariats avec les pays africains, mais je ne crois pas aux colonies. Je crois en l’id√©e de d√©velopper des valeurs communes, des projets communs entre la France et les pays francophones de l’Afrique, mais je ne crois pas en la domination d’un pays sur un autre, de quelque mani√®re que ce soit. En tant qu’ethnographe, j’ai toujours souhait√© que le d√©veloppement √©conomique soit synonyme de protection culturelle, identitaire, technologique. C’√©tait valable en Indon√©sie et c’est aujourd’hui valable pour la France.

Je con√ßois que l’on puisse me rire au nez quand je dis cela, mais la France est attaqu√©e, l’ennemi est int√©rieur, mais l’ennemi n’aura aucune piti√©. Il suffit de voir ce qui se passe en Ukraine, la mani√®re dont le pays est instrumentalis√© pour r√©soudre d’autres crises et d’autres niveaux de conflit. La France a √©t√© infiltr√©e par de nombreux √©l√©ments nuisibles et ils ne s’arr√™tront pas l√†, sauf si on leur fait barrage. Hors, il y a urgence parce qu’il y a p√©ril.

Voter ou soutenir un politique, c’est √† un moment d√©cider de faire confiance. J’ai donc d√©cid√© d’accorder ma confiance √† Marine Le Pen et pour plusieurs raisons. L’une je pense, c’est qu’une femme qui aime les chats ne peut pas √™tre mauvaise parce qu’il faut beaucoup d’amour et beaucoup de patience pour √©tablir une confiance avec les chats. D’autre part, il faut voir le film sur Yann Piat pour comprendre le cercle mafieux de Macron et je pense que dans son histoire personnelle, Marine Le Pen est une femme qui a personnellement fait face √† un attentat terroriste dans son enfance, donc elle sait ce qu’implique de combattre ce type de r√©seaux. Marine Le Pen √©tait une amie d’enfance de Yann Piat, elle a √©t√© touch√©e de pr√®s par ce mal de la France, la violence, la corruption, les barbouzeries. Je ne pense pas qu’une personne qui ait v√©cu de tels √©v√®nements d’aussi pr√®s puisse arriver √† penser ou collaborer avec des barbouzes. Il y a forc√©ment au fond d’elle une recherche pour quelque chose de mieux.

Pour information, j’ai cherch√© √† comparer il y a quelque temps les suicides et les assassinats d’hommes et de femmes politiques en France. Yann Piat est la derni√®re personnalit√© politique assassin√©e et √† partir des ann√©es 2000, ce que l’on voit √©merger sont les suicides. En bleu sont repr√©sent√©s les suicides. En rouge les assassinats.

Marine Le Pen n’est peut-√™tre pas la personne la plus sociale de la pr√©sidentielle. Apr√®s tout, elle est issue d’un milieu bourgeois, mais je pense qu’elle sait √©couter et surtout qu’elle a appris avec le temps √† mieux √©couter. Je lui apporte mon soutien, mais un peu en l’attente de voir. Globalement, c’est la partie pouvoir d’achat qui me choque le plus sur les pr√©c√©dents quinquennats. Je pense aussi qu’une meilleure politique de l’immigration consisterait √† s’assurer que les gens que l’on accueille sur le territoire fran√ßais auront vraiment la possibilit√© de vivre dignement et √† l’√©gal des fran√ßais. Si on ne peut pas les accueillir dignement sur le territoire fran√ßais, il faut mettre en place une politique de partenariats internationaux pour faire en sorte qu’ils puissent vivre dignement quelque part, de pr√©f√©rence dans leur pays, et je me dis qu’en passant des accords avec d’autres pays, il devient √©galement possible d’apporter des aides substantielles qui puissent b√©n√©ficier √† tout le monde.

Ce qui me fait peur avec Marine Le Pen, ce sont les extr√™mes qui s’identifient √† son parti, mais je suis √©galement convaincue que tous les partis ont des extr√™mes tels que la finance, l’anarchisme, l’anti-patronat. La vid√©o suivante est peut-√™tre celle qui me convint le plus sur sa capacit√© √† g√©rer les extr√™mes pour canaliser des objectifs d’un parti qui soit plus ouvert, plus aimable et plus √©quitable.

Marine Le Pen a annonc√© son intention de mettre en place des r√©f√©rendums populaires et je pense que c’est ce dont la France √† besoin pour redresser l’√©conomie, faire face √† la loi des march√©s et retrouver une stabilit√© forte. Par ailleurs, elle serait la premi√®re femme pr√©sidente fran√ßaise et apr√®s Angela Merkel en Allemagne, je pense qu’une position forte de la France port√©e par une femme serait un changement radical et positif. La France a besoin de retrouver sa souverainet√©, je n’ai cess√© de le clamer sur ce blog, mais une souverainet√© solidaire avec le peuple et pour le peuple, contre les int√©r√™ts abusifs des oligarques et de la finance.

Personnellement, je ne croix pas aux miracles, c’est √† dire qu’on vote et puis apr√®s on verra bien. Le choix d’un ou d’une pr√©sidente signifie pour moi la possibilit√© de faire √©merger les id√©es que je souhaite porter et dans mon cas, c’est France Rurale. Macron aime bien se moquer des gens en les qualifiant d'”Hamish” avec des lampes √† huile, mais c’est pr√©cis√©ment l√† o√Ļ il emm√®ne le peuple fran√ßais. Moi je crois en une France Rurale innovante, dynamique, prosp√®re, souveraine et solide. Je crois surtout que l’agriculture biologique est une n√©cessit√©. Je crois aussi qu’il faut mettre plus de jardins dans les villes et redynamiser les villages. Je crois que la jeunesse doit pouvoir √©tudier dans les grandes √©coles et les universit√©s, et surtout, surtout, trouver du travail √† la sortie de leurs √©tudes. Le syst√®me industriel est tr√®s hi√©rarchique et je pense qu’une industrialisation raisonn√©e des campagnes peut ramener l’humanit√© qui a √©t√© perdue.

Les raisons pour lesquelles je n’aurais pas vot√© M√©lanchon tiennent sur cette photo. A droite de Michel Roccard, en tailleurs gris, se trouve Genevi√®ve Domenach-Chich qui est √† l’origine du piratage de mon travail par l’UNESCO. Sa fille est la repr√©sentante de la France √† l’OTAN. Manuel Valls qui est √† c√īt√© d’elle est un macroniste et M√©lanchon fait parti du m√™me club, la m√™me histoire, les m√™mes origines, le m√™me fond de pens√©e. Je n’ai aucune sympathie pour eux.

M√©lanchon est certes √©duqu√©, parfois int√©ressant, parfois juste m√™me dans ses analyses, mais il se confond souvent en verbiage qui ne m√®ne √† rien et surtout, un peu √† la mani√®re des d√©mocrates am√©ricains, il instrumentalise les races √† tous les niveaux de la vie politique et je pense que c’est un probl√®me. On doit pouvoir parler des vrais probl√®mes que pose l’immigration sans n√©cessairement racialiser le d√©bat. Globalement, je pense que ceux qui instrumentalisent les races ont des objectifs sournois et coloniaux, tout le contraire de la vision que j’ai de la France. Je pense que M√©lanchon sait parler √† une certaine France et d’autant mieux qu’il n’a pas √©t√© dans un minist√®re depuis 2002. Je pense qu’il attire un √©lectorat jeune, mais je pense aussi qu’il leur ment.

En 2017, lorsque je regardais les r√©sultats des √©lections fran√ßaises, je me suis dit que Macron √©tait un homme de la France-Afrique, celle des barbouzes et mon impression n’a pas chang√©e, mais je d√©couvre cette autre France-Afrique sous convoitise am√©ricaine et la fa√ßon dont Macron a sacrifi√© le pays. Je suis surprise de voir qu’il y ait autant de fran√ßais qui aient vot√©s pour lui. Personnellement, je trouve que Macron est un personnage d√©sagr√©able, extr√™mement m√©prisant, tout le contraire de ce que j’aimerais trouver chez un pr√©sident. Il r√©sume √† lui seul tout le d√©go√Ľt que je peux avoir pour cette France l√†, arrogante, √©litiste, pr√©datrice, corrompue et abusive.

C’est un paradoxe que de vivre aux Etats-Unis et d’√™tre contre l’emprise McKinsey, mais McKinsey n’est pas l’Am√©rique. La CIA non plus d’ailleurs et l’√©tendue de leurs pouvoirs, vu des USA, est tout de m√™me conditionn√© √† beaucoup de contradictions politiques. Tout comme des juifs peuvent √™tre sionistes et d’autres pas, tout comme certains ont une double nationalit√©, j’ai fait le choix qu’au lieu d’√™tre de nulle part, j’avais aussi la possibilit√© de me sentir libre. J’ai donc pris la libert√© de dire ce que je pense parce que la v√©rit√© vaut mieux que d’√™tre prisonni√®re de mensonges. En fait, je n’ai pas honte de vouloir d√©fendre mon pays d’origine et j’en parle assez librement… malgr√© les censures et malgr√© les intimidations. Je ne cherche pas √† cacher ce que je pense, et tant pis si √ßa ne plait pas. Moi je tol√®re les opinions diff√©rentes et tant pis si d’autres ne tol√®rent pas les miennes. Je suis libre de les ignorer.

Une derni√®re petite note sur un sujet qui me tient tr√®s √† coeur. J’ai vu la mis√®re dans le monde, en Indon√©sie essentiellement. Je sais ce que le colonialisme et l’imp√©rialisme fabriquent. Je ne souhaite pas que ce fl√©au se produise en France et j’esp√®re que dans le coeur des fran√ßais, il y aura toujours une petite place pour l’humilit√©, la bont√©, la g√©n√©rosit√© et surtout, la gentillesse. La gentillesse n’est pas une faiblesse. Je conclus avec le film suivant parce qu’il y a des architectures dont je parle dans mon blog. Des sc√®nes, des images, des dialogues pour surtout ne jamais oublier que la force d’un pays, c’est optimisme.

Print Friendly, PDF & Email