L’avenir de l’Ukraine?

Une vidéo très intéressante d’Hérvé Juvin pour parler de l’Ukraine que je voudrais comparer à une autre vidéo de François Asselineau pour dénoncer le conflit OTAN/Russie. Moi je pense que le conflit OTAN/Russie n’existe plus depuis 1989 mais qu’il survie un conflit entre le Commonwealth et l’Europe. Aujourd’hui, l’Europe est la seule puissance capable de tenir face à l’hégémonie Britanno-Américaine et le conflit avec la Russie n’est qu’un prétexte. La Russie n’est qu’un prétexte.

Les anglais ont cette vieille rancoeur que le peuple Russe ait voulu continuer son histoire sans le cousin de la monarchie anglaise, c’est à dire, sans la main mise de l’Angleterre sur la Russie. Et l’Angleterre le fait payer cher aux Russes, d’autant plus cher que l’Europe établi une puissance économique capable de devenir autonome face aux poussée Atlantistes. La seule division de l’Europe est pratiquement un conflit religieux et c’est ce conflit religieux qui fait tenir l’OTAN. Le rôle du Vatican avec la Pologne est un atout important du conflit Ukrainien, mais c’est justement ce qui pose problème avec ce conflit, le fait que beaucoup trop de gens viennent avec leur propre message pour dire des choses qui n’ont rien à voir avec les faits. On est proche du wokisme en cela qu’une forme de “sophisme” prend le pas, ou pire que le sophisme, un concept valise qui en enferme beaucoup d’autres.

Je pense que la plupart des gens ne saisissent pas bien le concept de “main mise”, hors c’est une chose que je vois tous les jours autour de moi par les anglais établis à Hollywood. Au nom de l’empire, ils se croient supérieurs et vivent dans une sorte de monde où l’alégence à la monarchie anglaise leur donnerait le droit d’asservir tous les autres. Alors forcément, ils le font de manière sournoise et déguisée, mais le but est toujours le même d’isoler ce qui n’est pas anglais pour l’affaiblir. Dans l’idée de “ce qui n’est pas anglais”, il y a toujours une notion d’obéissance ou de consentement, même par l’argent. S’ils payent pour un crime et si une personne accepte de commettre le crime pour de l’argent, il s’agit d’une allégeance où l’argent prend le dessus sur la morale et Hollywood est une plateforme extraordinaire pour en analyser les principes, parce que le niveau de rivalité dans le star système renforce la compétition. C’est à un point où la monarchie ne se cache plus, où même les affaires ne cachent plus rien. Harry est à Los Angeles, il a épousé une femme métissée noire américaine, en parallèle des scandales de la couronne, naissent les mouvements noirs en Amérique, parmi eux Black Lives Matter et BLM est une régression par rapport à toutes les évolutions des 50 dernières années.

Beaucoup de gens parlent d’afro-américian, mais l’afro-américanisme n’existe pas. Les noirs américains ne sont pas plus africains que les blancs américains ne sont européens. L’origine ne fait pas une culture, et d’autant moins que l’histoire américaine est complexe avec des changements multiples de frontières, de gouvernements et de régimes. On l’oublie souvent, mais la moitié des USA fut jadis la “Nouvelle France” et qu’aujourd’hui se joue l’espace d’une Reconquête.

J’imagine la tête des anglais quand j’ai créé mon entreprise en France. What? No pellets? Je vois le Prince Charles s’enfiler des navets et des carottes bios de son jardin bio pendant que le reste du monde meure des pesticides, du manque de goût, voire de dégoût. Et pendant que l’Angleterre se nourrit à l’idée d’être verte, ce sont des containers entiers de pellets de bois américains qui traversent l’Atlantique pour bercer l’opinion publique anglaise. Une opinion qui ne voit que d’un oeil pour cacher la misère des noirs, ceux d’Amérique qui n’ont ni travail ni logements décents. Qu’en est-il de leur droit de propriété? Il faudrait demander à Ségolène Royal ce qu’elle pense de la grande réparation aux noirs d’Amérique sur la propriété, le retour soi-disant des propriétés aux noirs. Le gouverneur de Californie, là où l’esclavage n’est jamais arrivé en fait, ne parle jamais de la restitution des terres aux Mexicains ou aux natifs Américains, mais aux noirs. Tant de politique, toujours tape à l’oeil, pour chercher à rendre l’autre oeil aveugle.

Pendant ce temps, des gens meurent. Monsieur Biden lie son prompteur accroché à son pupitre pendant que d’autres prient en silence “pourvu qu’il ne tombe pas”. On parle déjà de Cuba, de la baie des cochons. Les présidents catholiques ne vivent pas longtemps en présidence. Tant d’histoire en si peu de temps pour tellement de gâchis. Au final, c’est le peuple Ukrainien déjà endetté sur l’armement qui sera soumis à d’autre dettes. Des armes, plus d’armes, pour en finir avec le nazisme. Un jour, on dira que Putin a fait le sale boulot. Il aura ôté ce dernier fardeau du nazisme à l’Europe. Peut-être qu’alors l’Europe survivra pour devenir un continent à la hauteur de son histoire, celle de l’humanité.