Les raisons de la guerre: déforestation massive en Afrique

Cette vidéo de Macron dit tout des enjeux de la guerre en Ukraine, comme un moyen non déguisé de contourner les écolos, la transition écologique et tous les problèmes liés au climat. Parce que l’Ukraine est attaquée, elle ne pourra plus nourrir les pays Africains, et ce que dit Macron, c’est qu’il va falloir déforester (minute 6 de la vidéo) pour planter massivement de l’Est à l’Ouest de l’Afrique.

En arrivant au pouvoir, Biden avait annoncé vouloir relancer la production minière, ce qui pourrait expliquer l’alignement des pays Européens derrière les Etats-Unis pour contrer la Russie et la Chine sur le continent Africain. Macron a donc une stratégie qu’il annonce ici, celle du bon vieux colonialisme à l’ancienne sous couvert d’une famine…. et de l’OTAN, parce qu’en fait, qu’est-ce-que l’OTAN si ce n’est un outil guerrier au service du capitalisme occidental?

Il va donc y avoir une déforestation massive en Afrique, le pillage des bois et des forêts, la disparition de nouvelles espèces, une présence militaire plus forte, une présence de “civils” blancs plus forte, et sur le territoire Européen, un accroissement de la paupérisation des campagnes. On voit maintenant pourquoi ni l’Europe ni les Etats-Unis n’ont d’intérêt à vouloir calmer la guerre en Ukraine et pire même pourrait être à craindre pour immobiliser l’Ukraine durablement, isoler la Russie politiquement et pénaliser la Chine.

Les médias américains annoncent la possibilité d’une attaque chimique en Ukraine, ce qui rendrait durablement les sols impropres à la consommation, un scénario macabre, mais que l’OTAN pourrait chercher à provoquer par une guerre d’usure, des exactions et des provocations.

En 2014, je me souviens des images à la télé d’une femme avec une poussette à la sortie d’une école Ukrainienne de Kiev et cette image aurait pu être prise dans n’importe quel autre pays d’Europe, y compris la France. Voir ce pays aujourd’hui la cible de spéculations, de rivalités sournoises et criminelles interroge tout de même sur la légitimité des grandes puissances, et notamment sur les intensions des Etats-Unis, le rôle de l’OTAN, l’absence de dialogue et surtout, la dangerosité d’une escalade, car je rejoins l’analyse de Kim Iversen, des blocs sont en train de se former en Orient, mais l’Occident et notamment les USA vont vouloir se renforcer en Europe au risque d’etouffer les pays Européens. C’est déjà d’ailleurs ce qui se passe avec l’Europe et qui pourrait encore se renforcer.

Autre vidéo qui apporte une analyse sur le rôle des Etats-Unis dans la guerre avec l’Ukraine avec cette interview d’Eric Dénécé, Directeur du Centre Français de recherche sur le Renseignement. Il explique le rôle des Etats-Unis, ce qui soulève beaucoup de questions sur le rôle d’Emmanuel Macron à leurs côtés. On a vu comment McKinsey s’était emparé d’informations confidentielles sur les français. C’est maintenant Macron qui fait une politique atlantiste au nom de la France-Afrique (???….§§§10%885????!!!) Faut-il imaginer qu’il y ait collusion des démocrates américains dans la politique française?

Nous en sommes aujourd’hui arrivé à cette escalade militaire par la volonté et les erreurs des américains. Peu de voix s’élèvent aux USA, mais quelques voix s’élèvent, et je termine ce post par une vidéo de Vladimir Pozner qui expose une vision très nuancée de ce qu’aurait pu être le monde si les Etats-Unis n’avaient pas été hégémoniques.

L’hégémonie est une sorte de perte de virginité, il n’est plus possible d’être naïf, et comme toute perte de virginité, cette hégémonie nous met face à la real politique américaine, cette façon de transformer l’homme en couches et en classes stratifiées par l’argent. C’est un terrible constat d’echec pour l’humanité toute entière et avant tout pour les USA, parce qu’un pays peut perdre sa virginité, mais il ne peut pas perdre ses valeurs et à vouloir être trop hégémonique, on finit par comprendre que les valeurs de l’Amérique et de la démocratie, c’était cela. Cette brutalité là.

D’abord une guerre civile, puis une majorité gagne par la force sur une autre. Cela devient une démocratie libératrice pour les uns, autoritaire pour les autres. Ce qu’il y a de plus commun à toute démocratie en fin de compte, c’est que le peuple, dans sa grande majorité, ne connait rien des affaires du monde. On lui donne le pouvoir, mais sans qu’il sache vraiment ce que d’autres vont faire de ce pouvoir là, les politiques, les oligarques, les militaires, les services secrets. A quoi bon voter disent les uns, et ils sont de plus en plus nombreux à voir que voter n’arrêtera pas le chaos.

Personnellement; ce qui me surprend le plus dans tout cela, c’est qu’on ait réussi à faire croire aux peuples qu’ils devaient importer leur nourriture alors que pendant des siècles, l’humanité s’est développée en cultivant son jardin. Les forêts appartenaient à des clans, mais le bois était gratuit, il suffisait d’aller en forêt pour trouver les matériaux et construire, trouver du bois pour se chauffer, ou récolter des produits, champignons, noix, glands, marrons, châtaignes, baies, etc… Maintenant, la forêt est aux chasseurs comme l’état est aux politiques. Le coup d’état est permanent et les Français devraient regarder de près à ce que fait Macron, parce qu’il est un coup d’état à lui tout seul.

2 throughts on "Les raisons de la guerre: déforestation massive en Afrique"